UNE RENTRÉE SANS (DOUBLE) FAUTE

 

La rentrée de Winebledon, double tenante en titre du CRIT s’est passée sans (double) faute (comme quoi les traditions se perdent) et sous le signe de la BONNE AMBIANCE , des VALEURS, mais non sans une pointe de nostalgie. 

Pour WINEBLEDON, il s’agit de l’année de la nouveauté et des adieux. L’asso tennis double tenante en titre méritait bien autant de louanges (en toute objectivité) et d’aura que les Rugboeufs ou la Pétanque entre ces pages …

Adieu à toi, brave Halle des Sports qui nous accueillait si fidèlement ! Tu n’accueilles maintenant que les braves APS Tennis. Adieu à tes joints de revêtement qui façonnaient nos balles par d’innombrables faux rebonds.

Laissons dans cette enceinte des années 70 y rebondir nos camarades Barbads, plus à même de s’y entrainer pour réussir un parcours au CRIT digne de Benoit PAIRE et de Caroline GARCIA et Kristina MLADENOVIC réunis aux JO. Nous pouvons aujourd’hui compter sur de nouveaux terrains au Camp de Ligue, version Champions League.

L’équipe regrette encore les exploits de grands champions comme le Grand Timonier Mahot, toujours capable de tirer ses kamarad dans la bonne direction, le Grand Paul, Vignal, ou Catusse. Un bien beau collectif, qu’il sent(ait) bon l’intelligence, aurait dit le Torpédo si on l’avait fait jouer. Instant EMOTION surjouée fini, Winebledon sait toujours compter sur ses valeurs sûres (Céline « Petite Cuillère », Théo que l’on ne présente plus), et sur le patronage d’Eve sa capitaine.

Seront-ils capables d’aller chercher un nouveau CRIT en terre stéphanoise gone ? Les 16 guerriers, même en l’absence des valeureux 5A sociaux-traîtres qui partiront chercher sous d’autres cieux des sousous pour renouveler leurs vieilles raquettes DECATHLON, sont prêts à anéantir la fripouille kedgeure ou parigote.

Jetons un Pavé dans la Mare : la première soirée Tennis a déjà fait ses premières victimes chez Eve. Un prochain match de foot Barbads-Winebledon s’annonce aussi comme décisif dans la hiérarchie iepienne de la baballe.

Entre ici, Camp de Ligue, avec ton terrible cortège de futurs Benoit PAIRE, de raquettes cassées et de Vaches interminables.

L.O

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *