MPMS, Back to business !!!

Rentrée universitaire oblige, les terrains du BEC sont à nouveau réquisitionnés par les équipes étudiantes. Parmi elles figurent les mystérieuses MPMS, dont le nom reste connu d’elles seules. Nous les retrouvons à l’entrainement.

Une trentaine de rugbywomen sont présentes pour tâter du cuir. Les JO sont passés par là, la finale Australie-Nouvelle Zélande est dans tous les esprits et on pourrait presque sentir la présence de Portia Woodman (aka God) auprès des MPMS. Jeunes 1A découvrant la saveur du gazon ou vieilles branches écumant les stades depuis d’innombrables années, toutes s’entrainent sous l’œil attentif de leurs coachs: l’éternel Romain Jaffard, rejoint cette année par Gabriel et Kevin, également rugbymen. La concentration est de mise pour espérer être à la hauteur des ambitions affichées: « l’objectif c’est de gagner le Crit et d’atteindre les phases finales du championnat« , nous confirme la capitaine P. Escaron.

Les deux entrainements hebdomadaires (les mercredis et vendredis soirs pour celles qui hésiteraient encore) ne seront donc pas de trop. L’occasion pour les nouvelles recrues de s’habituer aux contacts, d’apprendre les principaux gestes techniques et autres combinaisons de filous dont les MPMS ont le secret.

La vieille garde, quant à elle, ronge son frein: le championnat universitaire ne démarrant qu’en novembre, il faudra encore attendre quelques semaines avant de casser les premiers tibias. Ensuite viendra le Crit. Aux Parisiennes: vous voilà prévenues.

E.P et A.D

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *