Gros Rondins – Inseec : Pompoms et Nanard

Après midi compliquée sur le terrain de François Bordes. Pluie, vent, absence de la Banda, arbitre peu concerné et disons le, carrément hostile envers nos Gros Rondins, tout semblait réuni pour empêcher Science Po de briller. Malgré la victoire écrasante des Pompoms contre la pluie et les assauts répétés vers le but adverse : « quand ça veut pas, ça veut pas… ».

Le coup d’envoi est donné dans des conditions météorologiques difficiles. Durant les 10 premières minutes, les Gros Rondins subissent avec un vent de face clairement à l’avantage des adversaires qui ne se privent pas pour marquer de loin une première fois. Puis une deuxième après une double faute non sifflée par l’arbitre. Un troisième but vient ponctuer cette première mi-temps à l’image de la météo : triste. L’arbitre esquisse discrètement un sourire.

L’importance du 13ème homme

« Venez les gars, mettez le pied ! » harangue un remplacement à la reprise. Chose promise chose due, et l’INSEEC bénéficie d’un pénalty généreux. 4-0. L’arbitre exulte à la vue de ces filets qui tremblent au détriment des sciencepistes. C’est sans compter sur Les Gros Rondins qui réagissent vite et le contraignent à siffler pénalty. Coco se charge de tromper le gardien. 4-1, rien n’est perdu. Les pompoms s’enflamment, la pluie cesse et les Gros Rondins se ressaisissent à l’image du capitaine qui artille à 3 reprises… sans succès. Pris de panique, l’arbitre décide d’accorder une main dans la surface aux adversaires et se charge personnellement de le transformer assurant ainsi une victoire 5-1 à l’INSEEC. Honteux, ces derniers quittent le terrain la tête basse sans serrer la main.

V.Z.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *