Une victoire qui n’a pas été volée !

Deux titres de champion en une soirée ! Les Volleygendaires ont remporté leur finale le 8 décembre 2016 face à l’INP en deux sets ! Super ! Barbadissime !

Et de deux ! Juste après la victoire des filles , les mecs ont de nouveau prouvé la domination absolue et non discutable de Sciences Po Bordeaux. Les Volleygendaires sont champions ! Le titre a été obtenu au terme d’un match absolument épique. Rien n’a arrêté les Volleygendaires. Les supporters de Sciences Po Bordeaux étaient venus par milliers et ont envahi la Nouvelle Salle, faisant frémir nos petits ingénieurs de l’INP déjà effrayées par la puissance dévastatrice de nos Sans-Culottes !

 

« À eux seuls, Alban et Othmane sont plus solides que le Mur de Berlin. »

Le match débute donc à 20h57. C’est le premier set à la maison qui commence. Dès le départ, ça sent bon pour les Volleygendaires (et ça pue chez les joueurs de l’INP). Plus le score monte, plus la domination du meilleur IEP est rebondissante. Malgré un relâchement temporaire de nos joueurs qui firent trembler de sueur la foule toute entière venue les acclamer (dont beaucoup de membres des Barbads apparemment, me souffle-t-on à l’oreillette) avec le score de 12-16, nos Volleyeurs remontent et bloquent toutes les attaques de leurs adversaires. Les Block se multiplient. À eux seuls, Alban et Othmane sont plus solides que le Mur de Berlin.

« Une parité exemplaire a été respectée. »

Fin du premier set à huit. Les Volleygendaires l’emportent 25-21 ! Le public est en folie, la Banda est en fanfare. Après quelques minutes. Le deuxième set commence. Cette fois, plus aucune frayeur : nos volleyeurs adorés écrasent les ingénieurs. Même avec un temps mort demandé par l’INP alors que nos volleyeurs se baladent sur le terrain en menant 15-7, rien ne change. La domination se poursuit. Au final, les Volleygendaires s’imposent logiquement 25-16. Ils remportent le deuxième et dernier set famille et deviennent CHAMPIONS ! Oui, rien que ça. Les filles et les garçons ont gagné. Une parité exemplaire a été respectée.

Maintenant, il ne reste plus aux Volleygendaires de demander au Père Noël de réitérer le même exploit la prochaine fois !

Y.A

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *