Bad Boys & Girls

Sans pitié. Les Barbads n’ont pas fait dans le détail face à Sciences Po Toulouse. 5 victoires sur 5, pas un set laissé en route, la Halle des Sports s’est transformée en boucherie le temps d’une après-midi. Logique, lorsqu’il s’agit d’affronter les cochons toulousains. 

Les Barbads cumulent les superlatifs ! Stratosphériques, impériaux, splendides, remarquables, margistraux (j’ai épuisé la liste de synonymo) bref tout simplement grandioses. Non les Barbads ne sont pas seulement les meilleurs au Laser Quest. Samedi 21 janvier, ils ont démontré qu’ils dominaient leur sujet. Il suffit de demander à leurs adversaires. Les toulousains ont passé un sale quart d’heure. Oui oui, je vous l’assure un quart d’heure (et pas toulousain cette fois) et l’affaire était réglée. Fiers de leur magnifique nouveau maillot, encore plus des improbables surnoms, mais surtout de la fin de la soirée de remise, les rouges et noirs s’avançaient sûrs d’eux. Il faur dire qu’en face, les toulousains commettaient un premier (fashion) faux pas. Un peu de rose, beaucoup de blanc mais surtout une absence totale de coordination vestimentaire. Déjà, une différence de style se faisait sentir.

Invincibles

Puis ce fût l’heure de passer aux choses sérieuses. La supériorité numérique n’annonçait rien de bon pour les visiteurs. Peur de l’adversaire ou pénurie de badistes dans le sud-ouest, seulement 6 toulousains avaient fait le déplacement. Pour leur répondre, les Barbads avaient déployé une équipe de choc, mais surtout des supporters venus en nombre.

On commence par le simple masculin où un « Petit poney » au galop a mangé son adversaire 21-12, 21-15. Puis « Dax la menace » n’a fait qu’une bouchée de la toulousaine effrayée 21-5, 21-8. Alliée à « Camélébonne » elles ratatinaient le double féminin 21-9, 21-4. Un sursaut de concurrence pour les garçons , « James Bad » et « Brise-rotules », qui emportent le double 21-15, 21-11. Enfin, cerise sur le gâteau, « James Bad » est rejoint par « Flying lardon » pour empôcher le mixte 21-8, 21-9. Non vous ne rêvez pas, 5 victoires en 5 matchs, les Barbads sont invincibles !!

La Banda et les Pompoms étaient là pour réchauffer la Halle des Sports et célébrer comme il se doit cette razzia de succès. Quelques pizzas cuites à la poêle (brevet Barbads déposé) accompagnés d’un doux breuvage unanimement apprécié, réconciliaient les deux équipes, prêtes à s’ambiancer mais surtout à S’ECLYPSER le temps d’une soirée. Les autres IEP sont prévenus, les Indestructibles sont Barbads, rendez-vous en mars !

L.L

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *