Les Hand’aloozes reines du PRE-CRIT

Ce samedi 21 janvier les Hand’aloozes ouvraient l’édition 2017 du PRE-CRIT face aux Gland’balleuses. Retour sur une (très) belle victoire 31 à 12.

Après avoir mangé un bon poisson-épinard au RU en compagnie des Nez Rouges, les Hand’aloozes étaient plus que motivées pour affronter les cochettes (oui ça existe) toulousaines. Soutenues par des Nez Rouges révoltés armés de leurs mégaphones et par un banc magnifique dansant la samba (merci Mary), les Hand’aloozes ne pouvaient que gagner.

“Le cochon, nous, on le bouffe compris ?”

Dès le coup d’envoi du match, nos joueuses s’imposent malgré les grognements des joueuses adverses. La défense rose est mise à mal par notre pivot Johanna qui fait des blocs de l’enfer permettant aux arrières de bombarder la gardienne de magnifiques tirs des 9 mètres. La défense rouge et noire est aussi solide et n’hésite pas à distribuer d’énormes baffes (saluons la performance de Liza qui à elle seule a fait couiner la moitié des toulousaines). A la mi-temps, les Hand’aloozes mènent 11 à 3.

A la reprise, la banda et les pompoms ne sont toujours pas là mais le banc continue de donner de la voix en suivant l’exemple de Margaux la capitaine de l’ambiance. Sur le terrain, c’est l’heure de tuer le cochon. Le massacre reprend avec des arrières en grande forme comme Fanny, Steph, Milia, Lola…(toutes les filles en fait) qui plantent des buts magiques que la gardienne n’a même pas le temps de voir passer. Les Gland’balleuses ne savent plus quoi faire pour remonter au score et grouinent de mécontentement. Du côté des Hand’aloozes le festival continue. Après les arrières, c’est au tour des ailières de montrer ce qu’elles savent faire. Laura et Camille se chargent de nettoyer les lucarnes adverses tandis que Vitoo et Petite Marie (pas si petite) font le ménage en défense. Malgré tous leurs efforts, les toulousaines restent à la traine. Score final : 31 à 12.

“Que c’est beau ! Je crois que je vais pleurer…”

Pour ce premier match de l’année l’émotion était forte, en effet les Hand’aloozes ont dû dire au revoir à Steph, leur erasmus Allemande préférée retournée chez elle porter avec fierté les couleurs des HZ.
Mais cette victoire a aussi permis aux Hand’aloozes de ce préparer à l’événement que nous attendons tous : le CRIT. On vous prévient, cette année, le CRIT sera pour nous ! #HZenfinale

C.C

 

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *