Rires et chansons

Cette année nos Nez Rouges, meilleurs ambianceurs de toute la délégation, sont parvenus à atteindre les barrages !

Ils l’ont fait ! Cette année, à Lyon, les Nez Rouges sont parvenus à se qualifier pour les barrages du tournoi de handball masculin. Lors des phases de poule ils ont dû affronter les Toulousains et les Strasbourgeois.

Contre Toulouse, nos Nez Rouges sont solides. La défense tient bon et Martin garde ses cages ce qui permet d’atteindre la mi-temps avec un score de 6 à 6. A la reprise le score reste serré mais les Toulousains (aidés par un arbitre très beau mais un peu con) parviennent à passer devant. Défaite 15 à 13 face aux futurs finalistes de la compétition.
Pour leur second match, nos Nez Rouges affrontaient Strasbourg (encore et toujours des saucisses). Motivés comme jamais pour enfin atteindre les barrages et faire une croix sur l’injustice du CRIT 2016, nos joueurs ont dès le début montré aux Strasbourgeois qui étaient les patrons. Nos hommes dominent la première période et mènent 10 à 7 à la mi-temps. Après la pause les Nez Rouges maintiennent leur avance et gagnent le match. L’éphorie est alors totale. Les Nez Rouges sont en barrages !

” Arbitre ! Arbitre ! Montre ta…”

Pour aller plus loin dans la compétition, nos joueurs devaient vaincre les Aixois. Malheureusement, malgré les encouragements des Hand’aloozes, de M. Monleuzun et du directeur, les Nez Rouges ne parviennt pas à contrer les Aixois et finissent par se noyer dans le pastis. Défaite 12 à 20 et élimination de la compétition.

” Au 31 du mois d’août… “

La déception de ne pas avoir passé les barrages est là mais les Nez Rouges ont tout de même atteint leur objectif malgré un gardien très (très) souvent bourré voire en PLS totale. Nos joueurs ont montré un niveau de jeu très intéressant (seulement deux buts d’écart contre les finalistes) ainsi qu’un grand talent pour ambiancer la délégation à n’importe quel moment. On retiendra de ce CRIT les très nombreuses montées et descentes du tracteur en panne de Mitch et le magnifique chant “Au 31 du mois d’août…” repris en coeur et avec émotion par toute une déleg bourrée et émue. Et bien sûr nous saluons l’implication des Nez Rouges qui ont su ambiancer le bus 3 comme jamais. A l’année prochaine à Strasbourg pour une demi-finale cette fois-ci, en tout cas on te le souhaite !
#NezRougesendemifinale

C.C

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *