Féroce victoire nocturne pour les Footacagoles

FOOTBALL – Le début de saison avait été un peu difficile pour les Cagoles, jusqu’à là encore très marquées par une défaite dans la douleur contre STAPS (tout particulièrement pour les mains déplorées de leur gardienne). Mais l’heure du tournant est marquée ! Après un weekend d’intégration fort en émotions, les footeuses se sont démarquées comme jamais. Les sciencepistes de Bordeaux ne peuvent être que fières de cette équipé, dont le potentiel et le talent vont faire grincer des dents au CRIT.

 

Nuit et brouillard

Mardi 21 novembre c’est dans une ambiance apocalyptique que les Footacagoles arrivent sur le terrain. La brume recouvre le gazon, le froid poignant fait trembler les remplaçantes et supporters. 21 heures sonnent, l’arbitre fait retentir son sifflet. Dès le début nos joueuses mettent le feu dans la défense adverse. Carlotta capitaine émérite dont la détermination pour la victoire lui a fait prendre place dans les buts pour remplacer l’actuelle gardienne blessée peinait à voir le match qui se déroulait dans l’équipe adverse et que le brouillard recouvrait complétement.

Avec force et vigueur les Footas mène 2-0 jusqu’en milieu de deuxième mi-temps. Le début des complications commence. L’arbitre ne reconnait pas le troisième but. Sapristi, mais quelle fatalité ! La regrettable raison de cette annulation de but : un changement non précisé à l’arbitre. Les footeuses continuent de plus belle, mais vient la fatigue de la nuit et un but malencontreux rentre dans les filets. Mais ces deux éléments ne doivent rien avoir de contrariant. La victoire dans nos cœurs est à 3-1 contre l’ENSAP.

Tempête à l’horizon

C’est un bilan nettement positif et prometteur qui peut être dressé à l’issu de ce match. En effet, les atouts qui ont mené à la victoire sont nombreux : nos joueuses sont animées d’une flamme divine, elles sont encadrées par des coachs doués aussi bien de technique que de pédagogie, elles ont un soutien inconditionnel des Grosrondins (les autres équipes et sciencepistes sont attendus de pied ferme – vous ne serez jamais déçus par un match des Cagoles).

Le vent a tourné. Le cap est désormais dressé sur les victoires, qui ne sauraient tarder, notamment lors du prochain match demain contre DSEG (jeudi 23 novembre 18h45 à François Bordes). Les capitaines ont donc un challenge à relever : guider leur équipage jusqu’à Strasbourg contre vents et marrées. Défi largement surmontable ! Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Lille, Paris, Toulouse, Lyon, Aix-en-Provence, Grenoble et Strasbourg vous êtes prévenues : le CRIT cette année sera bordelais.

 

GL

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *