Bad Story

Le badminton s’est superbement défendu au championnat universitaire : un bon palmarès sous fond de colère et de joie.

Le championnat universitaire de badminton s’est transformé en émission de Secret Story pendant l’espace de deux heures. Nos compatriotes sciences-pistes étaient sous tension à force de dénoncer l’anti jeu, la mauvaise foi et le comportement malhonnête des adversaires.

Chacune dans leur coin, les 5 équipes (de 2 à 6) ont sali les opposants dans leur dos. Visages rouges, fumée sortant des orifices nasaux bref, ce furent deux heures d’intenses ruminements internes.

L’équipe 2 dénonçait le manque de rigueur : l’absence d’une fille de l’équipe adverse (Sciences Tech 1) a provoqué l’annulation de plusieurs matchs et donc la victoire assurée pour notre IEP bordelais.

L’équipe 4 n’en pouvait plus à s’exciter en petit comité sur l’équipe de Montesquieu 1. C’est eux qui ont dénoncé le plus d’anti jeu. Toutefois, l’équipe nous a offert une belle victoire avec de beaux doubles féminins.

L’équipe 5 ramait plus que jamais. Affronté les « Batards » (nom de l’équipe adverse) a été un coup dur, eux qui avait si magnifiquement réussi la dernière fois.

Voila nos éléments tendus de la maison (sportive) des secrets. Par contre, les équipes 3 et 6, elles, n’ont fait que rire et braver les difficultés de manière héroïque.

L’équipe 6 contre Kedge 3 avait la joie de vivre ce qui apportait un peu de positivité dans ces halles sportives malgré une défaite assurée surtout par les hommes.

L’équipe 3, dans une telle niaque et une telle concentration, a écrasé l’adversaire Sciences Tech 2. Les mixtes étaient magnifiques : « une vraie danse » selon Nina.

3 victoires et 2 défaites, des tensions et des fous-rires, bref, cette soirée aurait été digne d’intégrer NRJ12.

L.G.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *