Match au sommet : un duel Barbad

Si vous étiez devant votre écran pour mater la défaite du PSG mardi soir, alors vous avez clairement raté quelque chose, et votre vie par ailleurs, mais ça c’est un autre débat. Car oui, en même temps que l’Equipe titrait Oh Emery, si tu savais, un match au sommet prenait place à la Halle des Sports : un duel Barbad entre l’équipe 3 et l’équipe 4. Le LSD s’est évidemment rendu sur place pour couvrir son équipe préférée. 

Avant-match : une guerre médiatique sans précédent

Tout match au sommet est précédé d’une guerre médiatique, même chez les Barbads. Pour celles et ceux qui ne le savent pas, il existe une tradition chez les badistes de l’IEP avant chaque rencontre en Championnat Universitaire : le match des montages photo. Et à l’occasion d’un match fratricide/sororicide comme celui de mardi, la tradition a pris une certaine ampleur, la preuve en images.

Journaliste sportif : un métier précaire

Pour l’occasion, le LSD a sorti les grands moyens, en faisant son premier live commentaire d’une rencontre sportive. Seul problème, les Barbads ont décidé de prendre deux terrains, et donc de jouer à chaque fois deux matches en même temps, rendant le métier de journaliste sportif encore plus difficile, précaire, mal payé et reprécaire. Bref difficile de suivre, du coup on va inventer pas mal de trucs dans l’article.

Quand t’essaies de suivre deux matches de badminton et que Juliette Voyemant te raconte des blagues pourries, tout ça en même temps.

Un match qui restera dans les annales pour l’équipe 3…

Rappel : Une rencontre se déroule en 10 matches : 2 simples H, 2 simples D, 2 doubles H, 2 doubles D, 2 doubles mixtes. Chaque match remporté vaut 1 point. En cas d’égalité à 5-5, un double mixte en or aura lieu.

Telle un Nadal/Federer à l’Open d’Australie, le match a, bien évidemment, largement tenu ses promesses, avec une qualité de jeu sans nom et un suspense a en coupé le souffle (oui oui).

La rencontre débute par un double dame (Nina/Marie B [éq 3] vs Marie S/Mathilde [éq 4]) et un double homme (Marin/Louis [éq 3] vs Le Dods/Hugo [éq 4]), en même temps, of course.  Chez les dames, Nina et Marie déglingue leurs adversaires mais également le sol de l’Allianz Arena Halle des Sports San Siro Bernabeu a coup de smashs estimés à 400km/h sur le radar LSD. Victoire 21-9 de l’équipe 3. Chez les hommes, le match est plus serré, mais l’équipe 4 se défait de l’adversaire sur le score de 21 à 16, ou 15 pas trop sûr. 1-1 partout entre les deux équipes.

Les matches s’enchaînent, et on poursuit avec les simples : Marie B [éq 3] vs Heloise [éq 4] et Louis [éq 3] vs Le Dods [éq 4]. Heloise se défend bien mais ne peut rien face à Marie qui remporte le match sur le score de 21-10. Chez les dudes, j’ai vraiment rien vu. Du coup on va dire qu’ils ont fait pierre feuille ciseau, et que Louis a gagné 21-7. Bravo à lui. L’équipe 3 mène 3-1.

Allez, on continue si tu suis encore : place aux doubles mixtes. On va faire court : L’équipe 3 a gagné les deux rencontres. 5-1 pour l’équipe 3, ça va être difficile de faire une remontada, comme le Barça face au PSG en mars dernier (coucou Lucie Lardé). Interrogée à la fin de son match, voici le commentaire d’Heloise de l’équipe 4 :

C’est plus violent que prévu, mais on est plus beaux.

… et dans l’anal pour l’équipe 4

Effectivement, la suite de la rencontre n’a pas été une partie de plaisir pour notre équipe 4 bien-aimée, qui a gagné la bataille des montages photo selon un sondage Ipsos-LSD publié dans le Le Sportif Déchaîné en décembre 2017.

 

Les deux autres simples, opposant Nina [éq 3] à Mathilde [éq 4] et Marin [éq 3] à Hugo [éq 4], ont été remporté par l’équipe 3. Même chose pour les deux derniers doubles. Les filles de l’équipe 3 n’ont pas chômé, sans en faire tout un fromage et sont allez vite en besogne (pour plus d’expressions, cliquer ici), remportant le match 21-11. Chez les hommes, Le Dods et Hugo ont livré un combat exceptionnel, mais c’est bien Marin et Louis qui remporte le match sur le score très serré de 21-19. Victoire finale et presque complète de l’équipe 3 contre l’équipe 4, sur le score de 9 à 1.

Pour finir, une blague de Juliette proposé au journaliste pour le live :

Que dit un dramaturge quand il est malade ?

SHAKESPEARE MAL

C.O

 

 

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *