Les volleygendaires ont volley la victoire !

Il était une fois, lors d’un sombre lundi d’automne (précisons à 20h), une équipe de volley appelée Les volleygendaires, déterminée à remporter la victoire face à leurs ennemis de l’ENSAM.

Lundi soir à 20h, dans une salle remplie de Volleyeurs (notamment des Kedgiens), nos volleygendaires se sont rués vers la victoire. Mais qui était donc leurs adversaires ? (Suspense) … nos amis les ingénieurs de l’ENSAM biensur.

C’est parti, nos volleyeurs entrent en scène et tentent d’effrayer l’ennemi dès l’échauffement. Chacune de leur coté du terrain, marquant leur territoire, défendant leur front, les équipes mettent en place leur stratégie, avec pour seul mot d’ordre ; remporter cette bataille. Les volleygendaires procède d’abord à la phase d’intimidation de l’ennemi en se faisant des passes entre eux, exposant leur talent à adversaire. Ensuite vient la phase numéro 2 : échange avec l’ennemi. A coup de frappes de boulet de canon, ils affirment leur puissance face à des ingénieurs qui semblent on ne peut plus effrayés mais cependant pas résignés. Un climat de tension s’installe alors entre les 2 équipes, séparés par un simple filet.

L’annonce imminente du début de match met place aux cris de guerre, soit dit en passant, pas vraiment très original de la part de l’ENSAM, mais qui a le mérite de motiver les troupes. Les joueurs se serrent ensuite la main en signe de courage tout en se fusillant du regard.

20h24, l’arbitre siffle le début du combat. C’est parti, le spectacle commence.

Le 1er set est marqué par le service raté de notre capitaine au surnom de petitgrow, ce qui cependant n’atteint pas le morale des troupes de science po, qui sont plus déterminées que jamais à écraser leur adversaire. Nos volleyeurs enchaînent les frappes gagnantes et à la première pause stratégie ils mènent le match 5 à 2. Les 6 joueurs sur le terrain bénéficient du soutien des 5 autres assis (ou plutôt debout) sur le banc de touche, à défaut de la banda et des pompom. Quand à nos adversaires de l’ENSAM, ils essaient de se motiver tant bien que mal, avec un cri après chaque balle marquée.

La partie continue avec toujours une avance de coté des sciences-pistes qui ne laissent passer aucune balles dans leur camps ou du moins presque, et cherchent à accumuler les points. Smatch, balles courtes, balles longues, tout est question de stratégie ! Au final, après près de 20 minute de jeu, les volleygendaires remportent le 1er set 25 à 16.

Mais attention, tout n’est pas gagné avec le 2ème set qui annonce un combat encore plus violent, car l’ENSAM n’entend pas se laisser faire.

Après une courte pause, nos volleyeurs entament donc le 2ème set. Celui-ci sera ponctué de smatchs et d’une avance des volleygendaires, qui mènent toujours la danse. Il se terminera à 21h17 avec une seconde victoire de science po 26 à 24

Au final, ce fut un match tout de rouge et noir (même couleur de maillot), marqué par la même volonté de l’emporter mais pourtant pas le même résultat.

E.B

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *