Des mouettes à l’Est

“Toctoctoc qui est là? Les MPMS! Les MPMS? Quel drôle de nom pourquoi pas libellule ou papillon? Parce que MPMSeeeuh Pouloulou…” malgré le beau chant des sirènes des Rugboeufs, les MPMS ne se laissèrent pas détourner de leur objectif: aller unies toujours plus loin! Et ce jusqu’à la 3ème place du podium! 5 jours, 4 nuits de chants, quelle odyssée éprouvantes pour les rugbywomen. Cependant hors de question de se laisser accabler. Bien équipées pour le long trajet – nourriture, couverture tout est bon à être prêté à celles dans le besoin – elles arrivent pétillantes dans le Far East.

 

How ever pas le temps de niaiser le weekend s’annonce chargé. Dès le vendredi, les MPMS furent victorieuses. Deux belles victoires ex materia – à base de longues heures d’entraînement, d’encadrement de coachs hors pair (merci Romain Jaffard d’être venu), mais surtout de par une équipe inconditionnellement soudée. A chacune son combat dans cette épreuve stressante qu’est le Crit, le rugby étant avant tout une maîtrise de soi. Faisant preuve collectivement  de calme, de sérieux et de concentration les MPMS gagnent en tant qu’équipe et surtout en tant que famille. Cette sororité ne connaît ni limite ni frontière, dans l’épreuve certaines soeurs sont venues de Bordeaux –  coeur sur Manu et Louise.

 

Cependant la fatigue eut raison de l’équipe le samedi. Les demies-finales ne leur permirent que d’accéder à la petite finale. Déception -de ne pas pouvoir corriger les parigos pour avoir gravé le  “clitus”- mais pas de désespoir! Les troupes se remirent en marche le dimanche, et abattirent à plate couture la bête lyonnaise (6-1). Pas très vegan, cette chasse leur rapporta la jolie 3ème place du podium. Fin des jeux, mais pas fin de la chasse… Le dernier soir fut l’occasion pour certaines d’accumuler les trophées et les conquêtes! Vous aurez été prévenus Mesdames et Messieurs : qui entend les mouettes, sait que la mer est basse, moment opportun pour s’en aller à la pêche aux moules.

 

Promis, le chant de nos mouettes portera l’équipe vers de nouveaux horizons. “Elles n’ont pas gagné le clitus mais elles nous ont donné bien plus!”

 

G.L.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *