Fessée Kollektive pour le Lokomotiv

Après de vives spéculations kapitalistes, cherchant à discréditer toute éventualité d’un soulèvement populaire, les fidèles sportifs du Sud Ouest et du Sud Est arborèrent les talents de leur nature sur les terrains de la Menora.

17h30, dimanche, après 3 jours d’intense Krit: Grenoble écrase Paris en finale de foot masculin. Une ruée de supporters bleu et jaune piétinent le terrain pour célébrer la gloire de leurs joueurs. La partie est finie. Quoique pas tout à fait… En observant avec une minutieuse attention des couleurs rouge et noire, chaire et bleu et jaune, commence à se hâter de gesticuler d’un bout à l’autre du terrain. Par-ci une main, par là un pied, là un croche patte, un pantalon baissé juste à côté: mais que vois-je?! Le TKM dans toute sa splendeur. (pour plus d’info’s voir LSD n° “Le TKM ou l’anti-Krit”)

Elie au tire aux culs, encouragé par ses kompatriotes.

A l’oeuvre cette discipline évoque les tourments du quotidien des opprimés- où mettre la tête dans un monde où tout va dans tous les sens. Mais c’est aussi le symbole de l’interdépendance des situations: le prolétariat Torpédien est appuyé par l’infâme bourgeoise GRdinoise (leur gardien devenant un tireur clé pour l’équipe bordelaise) ou par d’autre corporatisme de l’athlétisme ou du tennis. En bref, ce portrait est tout ce qu’il y a de plus représentatif de la Révolution Bolchévique: un mélange de corps se battant dans tous les sens au sein d’une anarchie absolue – tout est bon à faire, comme un énorme tacle assassin de Timothée sur Elie (remarque pour une fois que ce n’est pas lui qui le fait subir aux autres). Mais contrairement à la RB, le TKM s’approche davantage de l’essence même du communisme où son paroxysme serait un état d’équité entre tous les membres. Ainsi, les vêtements s’envolent, afin de mettre à mal les marks source de distinktion et de diskrimination sociales. En tenue d’Adam pour certain, le spectacle est vivant.

G.L.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *