51 je t’aime

Pétanque – Les boulistes bordelais remportent le Crit ! Les deux triplettes en rouge et noir sauvent la délèg’ !

Le dimanche, journée pétanque (ça rime) au milieu des jardins ouvriers strasbourgeois. L’équipe 51 aura joué de manière intense jusque tard le soir, et reviendra en terre bordelaise sacrée championne du Crit 2018! Mais quels battants!

Première étape : les poules

Pour Paul, un des deux capitaines, les phases de poules étaient déjà bien engagées. Toulouse s’est bien battu (13-12); mais sous les regards de ses supporters, Bordeaux reste maître.

Deuxième étape : les quarts et les demies

Affronter Grenoble en quarts de finale n’aura pas été la partie la plus facile du Crit pour nos boulistes. Les Grenoblois nous auront décidément enquiquiné sur tous les terrains. Mais les triplettes (de Belleville lol, parce que Bordeaux c’est une belle ville) savent y faire. “Un coup de maître de notre Guillaume. Le tireur change de poste et délivre Bordeaux en nous offrant un ticket vers la porte du bonheur.” En demie-finale, l’équipe 51 se frotte à Aix. Rouge et noir, rouge et jaune, les deux délegs sont présentes en masse après la fin des autres matchs. Bandas, fumigènes; les rugboeufs rendent la pareille à leurs fidèles supporters en encadrant les terrains. Match tendu, mais les bordelais gagnent leur place pour la finale.

La finale et l’émotion de la victoire

Finale à huit clos contre Lyon. Soutenus par leurs coéquipiers Lucca, Alice et Hector, la triplette de Paul, Zoé et Guillaume s’impose 13-7. Champiooons!!

“Je suis trop contente sa mère”

C’était le troisième Crit de Zoé avec l’équipe 51, et la victoire lui aura fait versé une petite larme d’émotion. Les bus de la délèg étant déjà partis au restaurant U, nos six boulistes sont partis en bus avec Paris pour manger avec eux. Pour Zoé, “Ils sont sympas mais Bordeaux c’est mieux. En plus ils chantent le grand vicaire sur le mauvais ryhtme”. N’importe quoi ces parisiens. L’équipe 51 remercie Samuel Legrand et Yves Deloye pour leur soutien sans faille. Laissons les derniers mots à notre directeur, qui félicite quant à lui nos six boulistes pour leur victoire et pour leur lutte contre stéréotypes…

Non la pétanque n’est pas un sport du Sud-Est…

N.T.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *