Totally en demies

BASKET FEMININ – Les Totally Spurs sont sur une pente montante : cinquièmes l’année dernière, quatrièmes cette année; 2019, c’est le podium !!! Quelle équipe soudée, éliminée en demies peut-être, mais on ne les arrêtera jaja.

Elles ont dégommé Paris

Malgré des terrains pas aux normes (complot pour les empêcher de gagner?…), les filles ont battu Lille sans les mains. Elles ont aussi mis au tapis les joueuses molles de Paris!! Allez là!! Toulouse s’impose au troisième match de poule, mais les filles sont qualifiées en demies au golavérage, de un point devant les noirs et jaunes! Demies contre Grenoble, face à une équipe quasi-pro, les filles ont souffert dans leur “zone de presse” en défense. En petite finale, Toulouse s’impose une deuxième fois, leur défense empêchant nos joueueses d’attaquer avec leur jeu habituel. En tous cas, motiv de ouf, jeu d’équipe, coachées par Constant et Thibault aidés de leur superbe tablette véléda pro, les basketteuses en rouge et noir nous ont vendu du rêve. Les filles étaient coachées par leur entraîneur AS à distance, qui leur a écrit de rester “humbles et besogneuses”. Il peut être fier, c’est ce qu’elles ont fait, et c’est ce pourquoi on les aime!

L’analyse des joueuses par les capitaines

Julia: a drivé toutes les grenobloises, un exploit. Maureen: a régalé de trois points. Félicie? Même avec les chevilles en vrac, les doigts enflés, elle fonce en attaque. Maya: a pris la relève au poste de meneuse “de manière splendide”, on dirait que la relève est là. Giorgia: la force tranquille de l’équipe, dont les réflexes italiens lui font dire “on va boire [le jus de pomme] sur le bus”. On adore. Charlotte: même en boitant elle sort 3 tirs switch contre Paris. Machine. Ambre: le “pillier”. La capi nous dit qu’elle “arrête de son corps musclé et massif (lol) toutes les joueuses qui essaient d’aller au panier et ses stats sont de 50 rebonds sur 50 par matchs.” Clémentine: drive les joueuses intérieures. Adrienne, révélation talent du Crit, a régalé d’un rebond suivi d’un tir contre Lille (Moule). Constance, “s’est transcendée contre Grenoble en une Marine Johaness bordelaise: défense acharnée, rebonds, drive, tirs”… J’y connais peut-être pas grand chose en basket, mais j’ai vu les matchs et wow. En plus, elles ont battu Paris. Ce qui fait la victoire idéologique de l’équipe.

Justeaucorps rouge, tresses, sponso Deka Ewe, on gardera cette image des Totally Spurs en guerrières de l’ambiance. “Oh que je t’aime basket de l’ambiance, tu es la fierté de l’IEP oh oh oh, tout le terrain nous traversons pour aller smasher comme Capron oh oh oh”, à lire en rythme, sinon, ça n’a pas de sens.

Cet article a été co-écrit en partenariat avec Justine Bertin (tu voudrais pas venir écrire avec nous au LSD?).

N.T.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *