Black out sur le terrain d’athlétisme

C’est la reprise pour nos athlètes en herbe qui ont sorti leurs plus beaux maillots pour l’occasion lorsque d’un seul coup… black out total ! Economies obligent, le courant électrique est coupé sur le terrain à partir de 20h. De quoi faire déplacer le grand Samuel Legrand, qui après avoir vérifié partout, est finalement obligé de se rendre à l’évidence : il faudra courir sans savoir où on met les pieds ! Jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée on invite donc l’AS à se cotiser pour offrir une lampe frontale à tous nos coureurs sciences-pistes, nécessité vitale pour une potentielle victoire au Crit face à Paris.

Mais nos athlètes prennent du re-cul face à la situation… 

Il en faut cependant beaucoup plus pour abattre le moral des troupes qui continuent leur entrainement sans râler. La source de motivation pour une coureuse qui préfère rester anonyme  : “je cours pour me décoincer le dos, papoter et surtout parce que je reste derrière le capitaine qui est plutôt pas mal !”. La consanguinité des barbads va-t-elle se communiquer aux 100 000 Bolts ? Affaire à suivre…

“Ramenez la lumière sur le terrain, allez les gars allez !”

Alors sans lumière on fait quoi au COSEC ? On se lance dans une incantation d’union fraternelle des forces et des corps… : (peut servir à toute autre équipe donc prenez des notes !)

– tout le monde se met en tas sur la pelouse

– on lance la musique qui chauffe un peu tout le monde… “ramenez la coupe à la maison” (no comment)

– maintenant que l’ambiance est créée on enchaîne des séries de pompes (diffusion des phéromones)

– on continue avec un enchainement de flexion, déplié truc bidule afin de laisser les mains baladeuses se balader…

– on termine par des tapes dans le dos (ou ailleurs) fraternelles et on se donne rdv pour un before avant d’aller à la Plage

Conclusion : les 100 000 Bolts courent toujours dans le noir mais avec maintenant quelques nuances de gris…

M.M

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *