Empruntez le sentier de gloire du Pôle Rando !

INTERVIEW – Le Pôle Rando, un pôle qui ne se contente pas de ramasser les cailloux du Petit Poucet en forêt, mais qui trace aussi son nouveau sentier de gloire !

Quelles sont les trois principales qualités de l’étudiant randonneur ?

Giulia : Savoir prendre le temps (regard accusateur de Jeanne). Oui, je suis stressée de nature, la rando me donne le temps pour réfléchir sur moi.

Jeanne : Il faut aussi être sociable, car la rando est un sport de groupe. Ah et accessoirement sportif !

Comment vous faites-vous valoir en tant que sport à part entière à l’IEP ?

On ne se fait pas valoir, on bidouille des montages photo comme on peut, on joue sur notre côté beauf (non assumé pour Giulia et assumé pour Jeanne).

 

Quels sont les meilleurs recoins autour de Bordeaux pour une rando époustouflante ?

Giulia : Je recommende chaudement de Lac de Cousseau. J’y étais allée avec mon père et on était tombés sur deux étudiants en biologie qui cherchaient des oiseaux, qui nous avaient appris que c’est l’un des derniers endroits en France où l’on trouve encore des vaches sauvages.

 

Crédits : Pôle Rando Sciences Po Bordeaux

 

Vos meilleures anecdotes de randonneur ?

Giulia : J’étais allée randonner avec deux potes. On devait dormir dans un refuge le soir, lorsque l’orage éclata. Impossible de traverser la plaine nous menant au refuge, sachant qu’en temps orageux tu deviens un paratonnerre vivant. On a donc rebroussé chemin, croisé des sangliers (gloups) et dormi dans la voiture. Pitoresque (effectivement).

Jeanne : Vers mes 12 ans, je pratiquais déjà la rando. Un jour, on a marché  sur 10km, jusqu’à ce que l’on se rende compte que l’on avait pris la carte à l’envers. Sinon, on est assez douées pour emmener les gens au bon endroit (ah vraiment ?) (sourcils haussés du LSD).

 

Quels sont vos objectifs de l’année ? La rando sera-t-elle un jour représentée au CRIT ?

On prévoit une rando par mois. Pourquoi pas une rando ramassage de champignons cet automne ? Préparez vous au nouveau bad buzz du LSD « Le Pôle Rando empoisonne Sciences Po Bordeaux ».

NON pour le CRIT, mais pourquoi ne pas y aller à pied au CRIT ?

 

Pouvez-vous déconstruire chacun de ces clichés en une phrase ?

  • “La rando c’est que pour les retraités partis vivre au grand air mais s’ennuyant dans leur maison de campagne”

Les retraités font plus des promenades que des randos, la rando c’est quand même pour les sportifs ou les sexas bien conservés.

  • “La rando c’est trop extrême pour quiconque et ça donne de gros cuissots” (ne le prenez pas personnellement chères capitaines)

Pas avec nous ! On a toujours un rythme cool, juste pour le maintien en forme.

  • “Je peux pas, j’ai peur des ours”

Tu fais le mort et ça passe.

 

Ce sera le mot de la fin, merci Jeanne et Giulia !

Tu as soif d’aventure ou te soucies de ta remise en forme ?  A bientôt sur les routes de la Belle Endormie avec le Pôle Rando !

 

L.V.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *