Interview au pays des boules

Samedi 17h, le soleil commence doucement à décliner, le mercure aussi. Heureusement il reste encore quelques heures où l’air est assez chaud pour que la bière soit rafraichissante. C’est en ce doux après-midi que je suis allé boiter (dispensé sous LSD au rendez-vous pour l’apéro, c’est plus sympa que de voir les capis à l’IEP, tant pis pour ma jambe) à la rencontre de l’équipe de pétanque de notre cher IEP, la fameuse Équipe 51.

Nous sommes place de la République.

Là, tout n’est que boule et cochonnet, luxe, calme et pastis frais.

Nos deux capitaines jouent tranquillement parmi les autres boulistes, ici pas d’instructions qu’on crie sur les joueurs ni de bruit de sifflet. Seuls retentissent le bruit des boules qui s’entrechoquent et les « ooooh » qui viennent complimenter un carreau bien effectué.

Guillaume et Alice laissent leurs disciples le temps de répondre à quelques questions.

Quand a commencé pour vous cette passion pour les boules ?

Guigui : Alors d’abord, c’est plutôt jeune en famille mais plus que les boules, c’est l’ambiance autour qui attire. La pétanque, c’est l’été, c’est l’apéro, c’est la bonne humeur, et c’est un super jeu où faut quand même mettre une raclée à l’adversaire, même (et surtout) si ce sont des amis.

Alice : Ma passion est venue assez tardivement puisque j’ai commencé la pétanque seulement l’année dernière. Depuis, je suis accro aux boules !

Quels sont les éléments requis pour une bonne partie de pétanque ?

Guigui : Les éléments requis c’est au moins 2 personnes, des boules de compète, un terrain potable, des bières, du saucisson, un cochonnet et c’est parti ! Et un peu de mauvaise foi et de chambrage aussi …

Alice : Tout pareil que Guigui, le plus important c’est la bonne ambiance avec des copains, de l’alcool, du suspense, et de la bouffe de qualité.

En tant que capitaines quels sont vos objectifs ?

Guigui : Les objectifs c’est faire du sale à Paris mettre les deux équipes en finale du CRIT et aussi faire de belles soirées pétanque.

Alice : On a évidemment en tête de remettre la pâtée infligée à tous les autres IEP l’année dernière, mais avant tout ça nous fait plaisir de faire découvrir ce beau sport et de partager une année remplie d’amour et de boissons avec nos boulistes en herbe et confirmés. Cette année encore on a du très bon niveau et ça nous fait super plaisir !

Qu’est ce qui est le plus important la préparation mentale ou physique ?

Guigui : Pour la préparation, bien échauffer les poignets et plier les genoux mais aussi bosser la descente d’alcool pour le Crit, le mental c’est en bonus.

Alice : Les deux sont très importants. Mentalement, car un match se gagne soit en laissant aucune chance aux adversaires, soit grâce à des remontadas magnifiques. Physiquement, car un match peut être TRÈS long, et qu’il faut savoir récupérer de ses cuites rapidement.

Ricard ou Pastis 51 ?

Guigui : Pastis 51

Alice : Pas de préférence, j’accepte même la Lager de carrouf ❤

Comment répondez-vous aux accusations affirmant que la pétanque serait “la bonne planque quand tu veux pas faire de sport lol” ?

Guigui : Alors là, la pétanque c’est pas une planque, c’est un état d’esprit, et même si on s’y fracture rarement le coude (il regarde sa co-capitaine), les parties peuvent durer des heures, donc faut être prêt mentalement à lancer des boules tout ce temps-là. En plus tu ne peux pas te cacher et ton équipe compte sur toi, aussi il y a vachement de tactique même si ça peut paraître super simple. Bon ok on a pas besoin d’être affuté comme jamais pour venir tâter le cochonnet, suffit de voir les matchs sur l’équipe 21 entre Nice et Draguignan mdr

Alice : On est conscient de cette réput’, mais il faut savoir que personne ne résiste au charme bouliste. La pétanque c’est un sport de stratégie, d’entraide, d’endurance, de convivialité.

Tu tires ou tu pointes ?

Guigui : Je tire !

Mais surtout, l’avantage de la triplette, c’est d’être trois !

Alice : Je pointe !

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *