A CRIT LE TOUR ?

Ah le critérium, (crit pour les intimes, krit pour les gens d’la street), ce moment béni que nous attendons tous avec impatience chaque année. C’est une rencontre sportive, une joute sciencepiste où l’alcool la transpi coule à flots. Chaque année, les différentes équipes de l’AS vantent aux petits nouveaux leurs victoires des années précédentes, promettent un week-end inoubliable fait de rencontres, de fous rires, de solidarité, de challenges, etc… Bref il est apparemment INTERDIT de dénigrer cet évènement institutionnel de notre chère et tendre école.

Les 1A, face à de telles avalanches de promesses de gloire éternelle et de souvenirs impérissables, se sentent à la rentrée impliqués d’une mission de grande ampleur : intégrer ZE asso sportive qui leur permettra de niquer les parisiens qu’ils auraient voulu être mesurer leurs talents sportifs à ceux de leurs compatriotes sciencespistes dans une ambiance de bonne camaraderie. Mais les places sont rares alors chacun déploie une stratégie digne de Manuel Valls qui tente de se recycler, afin d’augmenter ses chances de participer à la compet’ de ses rêves. On rejoint une équipe composée de peu de membres, (afin d’être sûrs d’être inclus dans le quota de places), on soudoie le/la capitaine en faisant des yeux de biches (ou plus si affinités), on s’invente un grand-père champion du monde de pétanque, et soudainement Kylian Mbappé devient le cousin germain d’une tante de la cousine de ta mère. Tous les prétextes sont bons pour arriver à ses fins. Hunger Games à côté, c’est de la rigolade.

Happy Crit 2019! And may the odd be ever in your favour!

Une fois entièrement inséré dans l’équipe de tes rêves (ou presque, car la concurrence est rude, #jevoulaisêtrechezlesGrosRondinsetj’aifiniTorpedo), te voilà prêt à donner le meilleur de toi-même pour te faire remarquer aux doux yeux de tes capis. Ils ont cet immense pouvoir de décider qui seront les heureux élus qui embarqueront pour Paris. C’est ici que la véritable compétition commence : chaque membre donne de son mieux afin de se détacher de la plèbe, dans le but d’être sélectionné, et ce, dès les premières séances. Qui fera le déhanché le plus beau, le sprint le plus rapide, le service le plus technique, le dunk le plus stylé ? Certain(e)s n’hésitent pas à aller plus loin, en utilisant leurs atouts charnels et sensuels pour charmer les leaders (une astuce vieille comme le monde me diriez-vous !).

C’est dans la poche Michelle !

Ca y est, tu penses être pris, te voilà au 7ème ciel. Malheureusement vient le moment où tu dois affronter ton pire ennemi. Celui qui te suivra toute ta scolarité et jusqu’à ta mort : l’administration. Si tu es mineur (rip les 2001), le crit s’éloigne pour toi tel un vol d’oiseaux migrateurs s’envolant vers des terres meilleures. La rage qui sévit en toi est à la hauteur des efforts que tu as fournis pour atteindre ton objectif. Tu ne peux t’empêcher d’imaginer la direction piétiner tes sacrifices.

Battistella avec des cheveux, qui l’eut-cru ?

Renoncer au crit c’est comme une rupture ou un deuil : tu dois traverser les cinq étapes fondamentales. Après le déni, il y a la colère, la négociation, la tristesse et finalement l’acceptation. Pour t’aider dans cette dernière phase, voici quelques exemples de ce que tu aurais pu perdre durant ce week-end. Ca ne compense certes pas tout ce que tu aurais vécu en partageant ce moment avec ta team, mais nous sommes là pour te consoler, et non pour remuer le couteau dans la plaie. Ainsi, en restant au chaud sous ta couette en cette fin de mois de mars, tu évites de te faire voler ton maillot, ou tout autre objet représentatif de ton école (mais quand cette tradition absurde cessera-t-elle ?) ; tu peux garder tes cheveux, ainsi que préserver la tuyauterie de ta baignoire des écueils capillaires de tes coéquipiers ; tu sauves deux précieuses nuits de sommeil ; tu protèges ton foie de toute la grenadine circulant lors de cet évènement ; tu es frais comme un gardon le lundi matin à l’inverse de tes camar… BON OK ON ARRÊTE LES CONNERIES, MANQUER LE CRIT C’EST INESTIMABLE !

Le coup final

On veut tous vivre ce challenge sportif, cette ambiance de folie, ces nombreux hommages à Charles Aznavour (Emmenez-moiiiii, tmtc) ! On veut expérimenter le remaniement de sa chevelure, et profiter de l’occasion pour imiter la Britney Spears de 2007 ! On tient absolument à titiller ses papilles avec des boissons de tous les horizons et de tous les degrés ! On réclame presque l’entraînement intensif soirée-sport-soirée-sport, renforçant ton corps et ton esprit (ce qui ne te tues pas te rend plus fort) !

Je finirais simplement cet article par un résumé imagé du crit, vu sous différents angles.

Bien sûr, toute accusation vis-à-vis de SciencesPo Grenoble serait fortuite (RIP la cafet’ de Strasbourg).

Bon, allez, le crit est dans 5 mois, vous avez encore toutes vos chances d’y participer, ne perdez pas espoir ! Ceux qui n’auront pas l’aubaine d’y aller pourront toujours se réfugier dans la grenadine bien au chaud chez soi !

 

Bises sous LSD

Margaux Sinnaeve

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *