Bistouri et scie sauteuse : rentrée des gros rondins

//FOOT M // Forts de sang neuf de 1A prêts à en découdre, le match des Gros Rondins face à l’équipe de médecine est sans appel : 5-0, pire qu’une grippe espagnole en 1918…

Une brume se lève sur le terrain de ce cher doyen brus tandis qu’une horde de sciencepistes prépare son ordre de bataille. Les 2 nouveaux capi’ (exécutif bicéphale inédit) captain Casper et son acolyte captain Péra dans une volonté républicaine d’équilibre des pouvoirs se trouvent à la tête de cette équipe renouvelée…

Les capi’ Casper et Péra (respectivement d. et g.) posant pour les dieux du stade

Ayant planifié différentes positions inédites, le capitaine corse, fort de son expérience sur Football manager, se saisit de sa tablette et annonce le plan de bataille qui aurait fait rougir Napoléon à Arcole. Sans avoir eu besoin de traverser la rue, 6 nouvelles recrues primo entrants rejoignent ce 15 rouge & noir pour en découdre.

“Ce sont des jeunes qui ont la niak” dixit Pizzaiolo

“Superbe parade du gardien!!” (Fifa 99) NL/LSD

Quoi qu’il en soit on vous promet du sang, de la sueur et des larmes. Alors même que tacles mesquins et corps à corps se mêlent à la furie de la défaite progressive des disciples d’Hippocrate, Casper la tête en sang se voit contraint de rejoindre le banc de touche alors même que l’équipe mène 2-0… Se tournant vers les seuls à même de l’aider on lui affirme que c’est l’arcade sourcilière… match terminé ? Saison écourtée ? Non, simple éraflure au bras avec lequel il essuya son visage trempé par l’effort. Verdict : décadence du corps médical, ou bien tentative de déstabilisation d’une bassesse sans nom (comme une pinte coupée à l’eau)?

“Il fauche le joueur, la ballon et même un bout du gazon!” (Fifa 99) NL/LSD

A la mi-temps, le score inchangé satisfait l’équipe qui ne se repose tout de même pas sur ses lauriers. On félicite les nouveaux éléments, dont on me confie en off l’incroyable performance du nordique Axel. Lien de parenté avec Zlatan ou non, beaucoup de ceux ayant de la bouteille (on parle d’expérience footballistique naturellement) fondent leur espoir sur lui.

Au sifflet de la reprise, les tacles fusent, le jeu s’accélère et les esprits s’échauffent. Sans prendre gare aux adversaires, Maxime puis Charles fauchent la défense et atteignent les filets, venant compléter la performance de Teo et Cesare. Mais la furie des Gros Rondins ne s’arrête pas là, voulant renvoyer les médecines à leurs années de Paces : dégoûtés d’une élimination au penalty la saison précédente en finale régionale, un 5e but d’Axel vient conclure cette soirée magnifique. La victoire est fêtée comme il se doit initiant les bleus au rouge et noir, “en allant à la chasse aux médecines”, promettant un très bel avenir à cet équipe. Analysant le match, un hommage à Mémé “Efficace. Attaquant”. Un équilibre s’est fait entre anciens et nouveaux, avec une entraide et un soutien qui se révèlera efficace (inch’). Même s’il y a visiblement encore du travail, la technique est là. Le championnat universitaire et le Crit bien évidemment voilà leurs objectifs, portés par la joie de cette victoire.

Une belle nuit, les gros rondins verront-ils la lune? NL/LSD

A l’issue du match, discussion entre Capi’ sur le dernier Goncourt, foi de reporter, c’est bien la 1ère fois qu’un synthé entend parler de littérature, mais il ne s’agit pas là du commun des footix.

” Bon allez Bébou on rentre”

La plus fidèle supportrice du gardien l’interpelle avec ce surnom plus proche du proxénète corse qu’autre chose, affaire à suivre…
N.L

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *