“Sky of blue and sea of green”

SURF – Avec les vacances qui approchent et l’été indien qui se poursuit, retour sur le début d’année de l’équipe que vous enviez tous parce qu’ils passent tous leurs jeudi après-midi à Lacanau et qu’ils sont bronzés peu importe la période de l’année (oui ce dernier point est discutable) : la team de surf.

Les vagues, le sable fin, l’océan, le soleil d’été indien… Vous en rêvez ? L’équipe de surf l’a fait ! Tous les jeudis, cette équipe emblématique de l’IEP de Bordeaux part à Lacanau (quand ils réussissent à trouver assez de voitures et de conducteurs), musique à fond, cheveux au vent, prêts pour deux heures de session. Ils sont encadrés par Ludo et Antoine, blonds, cheveux longs, bref le cliché du surfeur qui leur donnent le max de conseils et surtout où se mettre à l’eau, parce que se mettre à l’eau au bon endroit pour pas se faire emporter par le courant, c’est comme prendre son sandwich à la cafet’ à 11h30, ça évite la galère. Ce groupe de 16 est composé de tous les niveaux: du débutant au surfeur expérimenté (ils comptent notamment dans leur rang le champion de France universitaire Paul rien que ça). 

Une fois dans l’eau, ils alternent entre lutter contre le courant (oui encore lui) et surfer les magnifiques vagues de Lacanau. On peut aussi parler des accidents entre les membres de l’équipe quand un se lance sur une vague sans voir son pote quelques mètres plus bas (pas de stress, on a le droit à 10% de perte). Mais au fur et à mesure, on voit les progrès de tout le monde, les débutants améliorent leur take-off, même s’il est jamais aussi bien que celui qu’on fait en s’entrainant dans son appart’, pendant que les plus habitués s’entrainent au large.

Au final, les surfeurs sont plutôt des aventuriers de l’extreme: ils bravent les conditions peu importe la température de l’eau ou la météo, ils arrivent à se mettre à l’eau après la digestion des repas du Crous et ils trouvent toujours un moyen d’arriver (presque) à l’heure au Surf Club de Lacanau en dépit des problèmes mécaniques (batterie de voiture vide ou rade d’essence).

Mais malgré tout ça, ça farte toujours chez les surfeurs qui gardent le sourire, notamment grâce aux choix musicaux dans la voiture.

Et surtout, l’équipe de surf est accueillante. Ils organisent des initiations auxquelles peuvent participer tous les intéressés, toujours dans la bonne ambiance et parfois avec des animations organisées par d’autres teams de l’IEP (rien de mieux que de l’ultimate sur la plage). Ils sont également en train de construire un partenariat avec le pôle voile, l’autre équipe de notre école qui peut se targuer d’avoir une impression de vacances le temps d’une après-midi toutes les semaines.

Il ne nous reste plus qu’à souhaiter que si les surfeurs i.e.piens ne rentrent plus dans leurs combis à la fin de l’année, ce sera parce qu’ils seront devenus beaucoup trop musclés à force de ramer et non pas à cause du gouter au Super U de Lacanau après chaque sessions. 

A.G

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *