Interview de Samuel Legrand

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Samuel Legrand sans jamais oser le demander …

Comment définiriez-vous votre rôle à Sciences Po Bordeaux ?

J’assure la fonction de directeur du Pôle Sports de ScPoBx avec plusieurs casquettes. J’ai une grosse fonction de coordination, sachant qu’il y a un grand panel de sports proposés aux étudiants. Pour chaque sport encadré j’ai recruté un enseignant vacataire de sport qualifié et compétent : il faut donc que je coordonne tous les créneaux mais aussi les enseignants, la pédagogie et les évaluations. Je gère aussi parallèlement un budget dont une grosse partie est allouée à la location des installations et également au renouvellement annuel du matériel pédagogique que je gère.

Je suis aussi en étroite relation avec le bureau de l’AS qui est autonome mais fait partie intégrante du Pôle Sports. Je suis en contact régulier avec le bureau afin de gérer les événements, les problématiques financières ainsi que la partie compétitive. Je communique aussi régulièrement avec les capitaines des différents sports afin les aider à résoudre les problèmes de terrain, à faire le lien avec les enseignants, à trouver des financements mais aussi concernant toute l’organisation logistique. Ma fonction comporte donc aussi une grosse partie de relations humaines : avec les intervenants, les vacataires, mais aussi avec l’administration, les services informatiques, le service communication, avec la direction des études et la scolarité avec lesquels je suis en étroite collaboration. Je suis également à l’écoute des étudiants pendant les heures de permanence pour essayer de gérer au mieux les problématiques de chaque étudiant et y apporter une solution la plus adaptée. Cela concerne l’ensemble des étudiants de ScPoBx, et plus spécifiquement les étudiants internationaux, les sportifs de haut niveau, les dispensés et tous les problématiques possibles. Mon bureau est toujours ouvert pour en discuter. Mieux vaut prendre rdv pour être sûr.

Parallèlement à l’IEP, je suis aussi en relation avec l’université de Bordeaux, les collègues de l’UB et UBM et des autres grandes écoles (INP, BSA) ainsi que les collègues du SUAPS et de la FFSU avec qui nous avons pas mal de réunions afin d’organiser le sport InterU et le sport universitaire bordelais dans son ensemble. Je suis également élu à la ligue Nouvelle aquitaine du sport universitaire, ainsi que référent handball à l’ASUBx, association sportive qui recrute les meilleurs sportifs pour les championnats de France et d’Europe des AS. A côté de ces fonctions plus administratives, je tiens à garder une grande partie de terrain : j’encadre le handball féminin et masculin à ScPo, l’escalade, le ski, le VTT et aussi le surf. J’organise des stages sportifs dont un stage de surf au Maroc début janvier et un à Léon mi-juin, un stage de kitesurf et un stage d’escalade. Cet aspect terrain me tient vraiment à cœur, car à la base, je suis quand même professeur d’EPS. Je suis donc très occupé, mais c’est un métier vraiment passionnant et je suis heureux d’être là !

 

Une philosophie de vie ?

Je suis quelqu’un de passionné, j’aime ma liberté de travail et j’essaye aussi d’être honnête, empathique et à l’écoute. J’essaie donc d’appliquer cette philosophie à mon travail.

 

Une équipe préférée à Sciences Po Bordeaux?

On m’appelle M. Hand, et effet je suis particulièrement le Handball car je suis handballeur à l’origine et je coache le Handball féminin et masculin. Le Handball c’est mon sport de prédilection, donc c’est vrai que je m’y suis beaucoup investi. Je suis aussi de très près les activités de plein air : le surf, l’escalade et aussi le VTT que l’on essaye de lancer cette année. J’essaie aussi de suivre l’ensemble des équipes lors des entraînements et à quelques matchs FFSU, quand j’ai le temps …

Durant l’année j’essaie d’aller voir un peu tout le monde, mais c’est vrai que je ne peux pas me démultiplier !

 

Et le CRIT dans tout ça ?

J’ai eu la chance de vivre cet événement l’année dernière, lorsque j’ai accompagné le CRIT à Strasbourg, j’ai coaché le Handball (soit dit en passant on a gagné avec les filles !). C’est sûr que l’ambiance était très festive, parfois un peu trop à mon gout et encore je ne sais pas tout ! Ma crainte est la peur de la blessure, mais bon ça fait partie du jeu. A Paris je ne sais pas comment ça va se passer, mais si on peut battre les parisiens sur leurs propres terres, on ne va pas s’en priver et on en sera  davantage ravis ! (# ramener l’amphore à la maison !)

 

Une réaction pour Etienne ? (cf. interview du capitaine de VTT qui avait révélé que M. Legrand envisageait d’acheter un vélo électrique pour suivre les sorties VTT ) :

Ah ! Il m’a vendu … En ce moment je construis une maison, j’ai aussi une petite fille de 7 mois, donc je n’ai pas trop le temps le temps de m’entrainer. Comme eux sont en pleine forme je leur ai dit que j’allais cacher un petit moteur dans le cadre ; mais non…, je vais m’entrainer ! On va même essayer de proposer à Dario Battistella de faire une sortie en VTT avec nous.

 

Beaucoup assimilent votre petite fille à la mascotte de l’AS, que leur répondez-vous ?

Oui c’est vrai, c’est la mascotte de l’AS, déjà parce que l’année dernière les handballeuses lui ont offert un body : « Mange, boit, handball ». Et cette année je l’ai eu deux fois avec moi : une fois en escalade et une fois en surf, mais à chaque fois, il y avait un journaliste du LSD, du coup c’est devenu une mascotte de l’AS. Maintenant qu’elle est devenue célèbre, il va falloir lui faire un album padchichi !

 

Un petit mot aux étudiant.e.s pour les motiver au CRIT ?

D’abord prendre conscience que ceux qui peuvent y aller ont beaucoup de chance, mais aussi ne pas oublier qu’ils portent tous les autres et représentent l’AS de ScPoBx. Mais surtout qu’ils prennent du plaisir et que chaque sportif et chaque sportive se donne à fond et fasse du mieux qu’il peut, (dans le respect des valeurs humaines et du sport bien-sûr !). Ainsi, en additionnant toutes ces volontés supplémentaires on pourra remporter la victoire. Les grandes victoires sont faites de petits détails !

 

L.B

 

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *