Sortir la tête de l’eau

Après le Thorpille gate et le mouvement #JesuisThorpille qui est encore bien présent dans nos têtes (peut être parce qu’on les a vu poser en maillot de bain sur leur photo en protestation et que leurs corps d’athlètes nous marquent au plus profond de nos êtres), nos nageurs sortent enfin la tête de l’eau. On ne le dit jamais assez, mais le CRIT sera Thorpille cette année!

Un nouveau souffle parcourt la piscine à Pau, un souffle rouge et noir! Nageurs de toutes les universités du Sud-Ouest, faites place, Sciences Po Bordeaux est dans la place!

En bombe (pas comme le plongeon…)

Moulés comme il faut dans leurs maillots de bain speedo que seuls eux arrivent à rendre dignes de champions (du monde? Il manque les deux étoiles mais ça doit pouvoir se rajouter, il faudrait demander à la boutique de l’AS…), ils ont écrasé l’ensemble des séries, ne faisant qu’une bouchée des nageurs autour. On aurait dit une scène de Nemo, avec des requins au top de leur forme, rayonnant et de toute beauté (je vous laisse aller mater les commentaires de leurs plus grands fans sur Fb et le nb de like qui défraye la chronique LSDesque), et ne laissant aucune chance aux poissons clowns… #aucunepitié #championsdeuxétoiles

Le brassage de la victoire

En plus de leurs victoires en équipe, nous devons féliciter une des nageuse de brasse, qui brasse la victoire (oups le jeu de mot) au 50 mètre et se qualifie pour les championnats de Franceeeeee!
Un autre nageur n’est littéralement qu’à une seconde de se qualifier, mais on compte sur lui pour la revanche: elle aura lieu le 14 février! Coïncidence ou pas, je pense que notre bourreau des coeurs saura en tirer parti, et que mettant son speedo en valeur, la victoire ne peut lui échapper en ce jour qui semble écrit pour lui (je ne veux pas empiéter sur l’horoscope oh grande druidesse, mais un petit effort des astres serait le bienvenu au cas où, le speedo c’est quand même pas évident au fond même si on dit le contraire).

Le physique avant tout

Surtout que pour mettre ces nageurs en valeur, rien de mieux qu’une bonne raclette, devenue visiblement LE rituel après effort de nos nageurs, qui la thorpille d’ailleurs plus vite que leur ombre à ce qu’il parait… C’est pas tout ça mais entre les entrainements de Crossfit et le brassage victorieux, ça creuse! On savait bien qu’avec un physique pareil, il devait y avoir une recette miracle…
Avec tout ça, la polémique #JesuisThorpille est bien loin derrière eux. On attend de voir s’ils participeront au pré-CRIT, mais soyez sûrs qu’ils seront présents pour Thorpiller l’ImpéraCRIT à Paris!

MS 

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *