Poubelle et ultras: Un match Totally Spurs-ing

//BASKET F// “Je prends le bus comme tout le monde”, non ce n’est pas Tony Parker mais bien une des Totally victorieuse qui nous confie comment elle vit sa notoriété quotidienne

Après un victoire amicale contre Kedge, la nouvelle confrontation des basketteuses s’est faite dans une rage victorieuse ! Menées par leurs capi’ Mémé Sir constance et ambrouille, la victoire promise fut arrachée sans mal à une équipe de Kedge bien seule. Soutenue par une foule en délire chauffée à blanc par la Banda et les pompoms, totally crazy elles partent à l’assaut du panier ennemi.

Menant avec facilité 28 à 15 à la fin du 1er quart temps des adversaires déboussolées par la rapidité des sciences pistes traversant les lignes ennemis comme Napoléon à Austerlitz, la déculotté est sévère.

Si l’ambiance est mitigée au début à cause d’une Banda incomplète car elle répète pour l’Apéro concert – ils sont partout, ils sont là dans les campagnes, sur les réseaux sociau ahaha!- c’est avec une poubelle renversée que le soutien percussion se fait…

Une fois la grosse caisse arrivée doublée d’un triple tom, OPA, points et même tir dans les pompoms (ne sachant plus différencier les adversaires des supporters) les Spurs s’imposent largement 54 à 44 sur le parquet synthétique de la nouvelle salle.

Nos totally emportées dans leur furie victorieuses NL/LSD

Au-delà de la victoire idéologique, sueur et chutes (cc Lisa) pour nos totally qui ne se sont pas laissées dominer. Une basketteuse ayant eu le malheur de porter un short vert Desigual collection 2002 menant l’équipe à la victoire, le grigri devient indispensable à la victoire des basketteuses.

Question préparation, le RU Arts et métiers fourni des repas d’avant matchs excellents ; dont Emma nous confie y avoir ses habitudes, avec ses conseils pour la carte.

La cohésion de la team est on ne peut plus forte après un WEI au cap ferret #onnapastouslesmemesmoyens ou les désormais traditionnels apéritifs arrosés coquillages et crustacés d’après match quel qu’en soit l’issue. Le soutien mutuel avec l’équipe des Golden States Warriors constitue un soutien moral indéniable, ces derniers n’hésitant pas à mouiller le maillot pour pousser leurs camarades féminines à la victoire !
Au dernier bip retentissant se presse la foule en délire qui veut récupérer quelques gouttes de sueurs des basketteuses victorieuses tandis que Joe Dassin est entonné par la Banda formant un cercle furieux autour des héroïnes du jour.

Une victoire de plus au tableau des Totally qui se préparent mentalement et physiquement à atteindre le seul objectif de cette saison : remporter la victoire en mars prochain à Paris et RAMENER L’AMPHORE A LA MAISON!
N.L

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *