Jeu de mains, jeu d’Aquitains

RUGBY MASCULIN – Match fondateur du CRIT, rivalité éternelle, ambiance de feu. Nos Rugboeufs ont montré aux Gorets toulousains que n’est pas le Stade toulousain qui veut.

L’Occitanie fut créée pour qu’une seule ville ne domine le ballon ovale.

Quelle ville domine la Garonne et le Sud-Ouest, possède la meilleure gastronomie, est proche de la mer et joue en rouge et noir ? Seul ce match pouvait nous en donner la réponse.

Deux villes ennemies en concurrence au point que nos hôtes refusent de loger les Rouges et Noirs, est-ce possible

 

Quels rouges/roses et noirs allaient dominer le Sud-Ouest? Crédits photo AS/LSD

Pour châtier cet accueil, le BDS to-loose, hein, et l’AS se mirent d’accord sur un principe simple. Toulouse dominera le rugby pro’, Sciences Po Bordeaux les CRIT et les Pré-Crit. Basique, simple.

Cette confrontation, c’est avant tout revenir au pêché originel, à l’acte fondateur du CRIT et du SPOR. Nos Rouges et Noirs ont montré qui dominaient, tant sur le pré vert qu’en troisième mi-temps.

C’est un rugby lêché, ouvert qu’ont développé nos Rugboeufs, solidaires en défense et efficaces en attaque. Trop jaloux de leurs beaux nouveaux maillots, ils décidèrent que les Rugboeufs devaient “retourner leur veste”. Le seum’ prit le dessus coté toulousain, et la French Chatte pris le dessus côté bordelais. Ne joue pas comme le Stade toulousain qui veut.

Une sortie de balle du 9 toulousaing aussi rapide que celles de Parra – Crédits photo AS/LSD

Nos Rugboeufs applatirent 33-7 leurs camarades occitans, les Bordelais leur laissant même un essai de pénalité final par courtoisie.

Ce match a aussi au moins permis de défaire un mythe. D’abord, que le “jeu de mains, jeu de toulousains” n’est qu’une de ces  vieilles légendes absurdes dont vous parlent papi au coin du feu, telle le dahut ou l’existence de mental chez le XV de France, voire soyons fous, le Grand Chelem pendant le V(I) Nations.

Mais que dire de cet essai RUDOYANT de 80m de notre ailier, passant en revue des plots toulousains aussi alignés que dans une partie de Tetris à 3g ?

 

Le traditionnel Hegoak avant la câgne. Crédits photo LO/LSD

Votre fidèle serviteur, par ce spectacle allèché, tenait en son bec un pastis. Il ne faut jamais perdre une occasion d’appréhender son terrain d’enquête. Le cuir ovale, lui, perché en l’air, sortit en touche, et votre serviteur s’en saisit. La cravate fut interdit en 1920, mais qui a dit que tout reporter local de l’étape ne pouvait pas lui aussi participer au match ? Messieurs les toulousaings, qui a dit que cette règle existait parmi les 5000 règles (en trop) de ce sport?

Supportés par toute la délèg, des MPMPS déjà en PLS, les Rugboeufs ont montré qu’ils maîtrisaient les spécialités locales : le rugby et la “câgne“.

L.O

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *