Just in time pour les Totally Spurs

Le suspense était à son comble jeudi 24 octobre 2019, lors de l’affrontement des Totally Spurs contre les ingénieurs de l’INP.

Jeudi 24 octobre, au gymnase du COSEC, les Totally Spurs ont joué leur 1er match de la saison, un match que l’on pourrait qualifier d’imprévisible. En effet, la partie n’était pas gagnée d’avance: récit d’un match haut en rebondissements marqué par la victoire in extremis des Totally Spurs.

20h, la salle du COSEC est remplie de basketteuses qui n’attendent qu’une seule chose, rentrer sur le terrain. En raison du match toujours en cours qui oppose nos ennemis de KEDGE aux tracteurs de Sciences Agro, on ne retrouve que 10 minutes plus tard les Totally Spurs sur le terrain pour l’échauffement, tout ça sur fond musical entrainant (musique celtique). Chacune de leurs cotés, les équipes s’exercent aux tirs, histoire d’intimider leurs ennemis avant le début du match (et aussi de s’entrainer un peu quand même). Les dernières minutes sont consacrées à la mise en place de la stratégie, sous le commandement des capitaines de l’équipe, j’ai nommé Jeanne alias « d’arc de cercle » et Maya, et également des capitaines de l’équipe masculine venus les soutenir.

« Cœur! tête! jambe! » sont les derniers mots des joueuses avant que ne retentisse la sirène annonçant le début du match.

“Here we go”. Malheureusement le début du match s’annonce difficile pour les Totally Spurs qui prennent un panier de l’adversaire dès les 1ères secondes de jeu. Durant le 1er quart temps, elles vont mener une défense de qualité, ce qui les mènera à une légère avance sur INP. En revanche, lors du 2ème quart temps, les joueuses de Sciences Po vont perdre beaucoup plus de balles en faveur de leurs adversaires et à la mi-temps, le score est de 15 à 18 pour Sciences po.

D’après Jeanne la capitaine, l’absence de Maya sur le terrain se ferait ressentir, puisque l’équipe ne tournerait qu’à faible régime avec seulement 7 joueuses au lieu de 8.

L’équipe ne s’avoue pas vaincue pour autant et rien de tel que fatal bazooka pour remonter le moral des troupes. Les revoilà donc parties sur le terrain pour mettre la misère aux ingénieurs. La deuxième mi-temps est ainsi marquée par une grosse défense des sciences-pistes et une incertitude la plus totale quand à la fin du match. A la pause du 3ème quart temps, après un cassage de lunette, les “rebonds” criés à s’égosiller la voix par Maya et une légère avance des sciences-pistes, c’est finalement INP qui mène 31 à 27. Les Totallys Spurs reprennent ensuite la main à 3 minutes de la fin du match. La partie s’achève sur le lancer franc réussi de Lisa et consacre la victoire des Totally Spurs 41 à 39. Un match riche en rebondissements et suspense.

E.B

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *