Les Champions du mois de mars

Sans-Culottes (1)

Une fois n’est pas coutume, les Sans-Culottes ont brillé lors du pré-crit, au point de subjuguer l’esprit Déloye qui n’a pas hésité à taper l’incruste dans le cercle des SC pour immortaliser leur hargne en quelques clichés. Résultat : Perlallumeuse arbore fièrement son tee-shirt sur le compte Twitter du sacro-saint Yves. Un match impartial en tout point, arbitré tantôt par une SC en mobilité, tantôt par une toulousaine blessée. Et malgré ce que pensait l’ensemble des supporters venus admirer le jeu, oui les SC ont bien gagné malgré un troisième set « pour le fun » plutôt laborieux pour nos joueuses qui, animées par un amour inconditionnel, ne pouvaient s’empêcher de se rentrer dedans (au sens propre comme au figuré)… et HOT !

Sans-Culottes (2)

WARNING !! Il semblerait que nos sans-culotte aient troquées leur filet contre… une barre de pole-dance. Et oui, selon la rumeur, une grande partie de l’équipe se serait laissée tenter par cette discipline acrobatique. Ouvrez-donc l’œil lors du prochain match de volley, vous pourriez tomber sur un show des plus étonnant. *** Entre le maniement du ballon et le maniement des mots il n’y a qu’un pas. C’est ce que nous a prouvé la volleyeuse Anastasia en remportant le prix Mirabeau ce 23 janvier 2020. Alors haut les mots et haut les ballons, félicitons cette jeune sportive, également oratrice à ses heures perdues, qui a su représenter notre belle institution.

100 000 Bolts

Bordeaux a vaincu Toulouse sur tout les plans. Revenons sur le valeureux athlète toulousain pour qui le before des 100 000 bolts a eu raison de sa vigueur. Et pour cause, après s’être fait refuser l’accès à l’entrepôt, il s’est vu octroyer par les videurs le privilège de terminer sa nuit sur le banc de l’entrée.

J.K. & E.B.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *